Eva Zaïcik, mezzo soprano
Théotime Langlois de Swarte, Sophie de Bardonnèche, violons
Louise Pierrard, viole de gambe
Justin Taylor, clavecin & orgue

Le Consort réunit quatre jeunes musiciens historiquement informés, qui partagent une sensibilité et un enthousiasme communs. Formé sous l’impulsion de Théotime Langlois de Swarte et de Justin Taylor peu après le succès de celui-ci au concours international de clavecin de Bruges, l’ensemble se plaît à défendre des répertoires aussi variés que complémentaires. La musique instrumentale du XVIIIème siècle est au cœur de leur répertoire : aussi bien la sonate en trio à deux dessus, quintessence de la musique de chambre de l’époque baroque, que la musique classique avec pianoforte.
En juin 2017, Le Consort remporte le Premier Prix et le Prix du Public lors du Concours International de Musique Ancienne du Val de Loire, présidé par William Christie. L’ensemble a déjà joué à Paris (Hôtel de Soubise, Petit Palais, Fondation Singer-Polignac..), au Festival de Pâques de Deauville, à l’Opéra de Dijon, à Rouen (Chapelle Corneille), au Fringe Festival à Utrecht (NL), aux Musicales de Mortagne, au Festival de Sablé, à la Cité des Congrès à Nantes, au Festival de Saint-Michel en Thiérache, au festival Misteria Paschalia à Cracovie (PL)… On a également pu entendre Le Consort sur France Musique dans l’émission Génération Jeunes Interprètes.
Le Consort se plaît également à défendre le répertoire vocal en collaborant régulièrement avec des chanteurs. Avec la mezzo-soprano Eva Zaïcik (Jardin des Voix, révélation Adami), ils enregistreront prochainement pour le label Alpha Classics. Le jeune ensemble est en résidence à la Fondation Singer-Polignac à Paris.

__

The Consort brings together four young historically informed musicians who share a common sensibility and enthusiasm. Created at the instigation of Théotime Langlois de Swarte and Justin Taylor soon after the latter won the International Harpsichord Competition in Bruges, the ensemble explores repertories as varied as they are complementary. Eighteenth-century instrumental music lies at the heart of their project: both trio sonatas, which represent the quintessence of Baroque chamber music, and classical music with a fortepiano.
In June 2017, The Consort won First Prize and the Audience Prize at the Loire Valley International Early Music Competition, whose jury president is William Christie. The ensemble has already played in Paris (Hôtel de Soubise, Petit Palais, Singer-Polignac Foundation), at the Easter Festival in Deauville, at the Dijon Opera, in Rouen (Chapelle Corneille), at the Fringe Festival in Utrecht (Netherlands), at the Musicales de Mortagne, at the Sablé Festival, at the Cité des Congrès in Nantes, at the Saint-Michel en Thiérache Festival, and at the Misteria Paschalia Festival in Kraków.
The Consort also works closely with the mezzo-soprano Eva Zaïcik (Jardin des Voix, Adami Revelation for 2017). During a residency at the Cité de la Voix in Vézelay, they deepened their approach to the French eighteenth-century vocal music repertory. This exciting work on French cantatas will lead to the recording of a first disc with the prestigious label Alpha Classics. The ensemble is in residency at the Singer-Polignac Foundation.

 

La sonate en trio, qui apparaît dans la seconde moitié du XVIIème siècle alors que le genre de la sonate commence à s’établir, n’est tout d’abord pas au goût des Français, qui sans doute n’accordent pas encore beaucoup de crédit au violon. Les Italiens, quant à eux, apprécient beaucoup ce nouveau genre que Corelli développe, établit et popularise. Il faut attendre la fin du XVIIème siècle pour que les Français osent composer des sonates en trio. Couperin cultive la juxtaposition de styles différents et n’hésite pas à emprunter aux Italiens ou aux Allemands dans ses pièces de musique de chambre, dont le meilleur exemple est sans doute son recueil de sonates en trio Les Nations. 

Répertoire : Corelli, Couperin, Dandrieu, Leclair…

Depuis ses débuts, le Taylor Consort  souhaite mettre leur travail instrumental au service du répertoire vocal. La collaboration avec la très talentueuse mezzo-soprano Eva Zaïcik se développe autour de leur répertoire de prédilection. Ils interprètent en effet les œuvres profanes ou sacrées de compositeurs tels que Montéclair, Clérambault, Charpentier ou encore Campra. Ne se limitant pas aux pages les plus connues de ces compositeurs, ils défendent avec beaucoup d’enthousiasme l’originalité et la qualité méconnue de certaines cantates ou motets moins fréquemment interprétés.

Répertoire : Héroïnes Tragiques (Handel, Dandrieu, Montclair, Clérambault, Campra…)

Quand Rameau meurt en 1764, un certain Wolfgang Amadeus Mozart a déjà 8 ans ! Soucieux de tisser des liens entre les périodes baroque et classique, les musiciens du Taylor Consort se plaisent à proposer des programmes mixtes alliant des sonates en trio baroque et de la musique de chambre de l’époque classique avec pianoforte. De Couperin à Mozart, de Bach à Beethoven, des filiations apparaissent à travers les époques.

à venir